Ressources humaines

La fin du travail en silos accélère la capacité d’innovation des entreprises

La fin du travail en silos accélère la capacité d’innovation des entreprises
09 mai 2017

Pour Valérie Louradour,DRH de DOCAPOST,la fin du travail en silos et des rigidités hiérarchiques traditionnelles accélère la capacité d’innovation des entreprises. La méthode Test and Learn permet de structurer cette démarche d’innovation. Le fonctionnement traditionnel par silos est-il définitivement voué à disparaître ?  Les entreprises n’ont-elles d’autre choix que celui de s’affranchir d’un modèle d’organisation verticale pour un modèle d’organisation horizontale ?

Il n’y a pas de suppression d’un modèle au profit d’un autre. Le management des équipes,des activités restent majeur pour guider,accompagner les équipes,développer les résultats.

Pour faciliter  à la fois la résolution de problèmes,l’innovation et une plus rapide conduite de projets,les organisations ont besoin d’aller chercher de la pluridisciplinarité,des visions complémentaires voire décalées. Le fonctionnement en mode projet développe l’agilité et l’efficacité. C’est la capacité des managers à mettre en mouvement les équipes et à leur donner de l’autonomie qui apporte performance et valeur ajoutée aux projets. Les dimensions plurielles sont nécessaires pour réussir dans des environnements complexes.

Quels sont les contextes et sujets qui se prêtent plus que d’autres à ce  « désilotage » ?

Les start-ups sont des organisations avec peu d’historique et d’effectifs. Elles ont une facilité à intégrer le mode projet ou à fonctionner en organisation matricielle. Ce sont des organisations dont nous pouvons nous inspirer. C’est en particulier le cas pour les projets nécessitant une pluridisciplinarité ainsi que pour les situations de changements d’offres ou de produits nécessitant de la réactivité. Tous les besoins d’innovation et de modernisation des approches sont autant de sujets qui renvoient à des modes de travail entre équipes de différents domaines. C’est à mon sens le plus sûr moyen d’obtenir des résultats rapides et pertinents. Les impacts du numérique fournissent des sujets où l’agilité des organisations est prépondérante.

En quoi la méthode Test and Learn accélère-t-elle la capacité d’innovation des entreprises ?

Elle introduit la capacité à se remettre en cause,le droit à l’erreur,à progresser sur des sujets nouveaux,à re-questionner des façons de faire,des démarches et principes de fonctionnement… C’est par cette agilité,cette flexibilité que l’on peut créer et apporter des solutions nouvelles. La sérendipité et le mode projet sont essentiels pour engager cette démarche et apporter aux acteurs des principes pour bien fonctionner et créer de la valeur.

Comment résoudre cette difficile équation : toujours innover et améliorer ses résultats alors qu’il faut sans cesse maîtriser ses coûts et limiter les risques dans un marché en pleine mutation ?

Les 4d du bon mix digital

L’introduction pertinente du numérique accompagnée par une ligne managériale collaborative et impliquée peut répondre à cette double exigence : rentabilité et identification de relais de croissance. C’est aux managers d’assurer cette double mission en expliquant les contraintes économiques et les nouvelles opportunités du numérique. La fonction RH se modernise avec le digital (dématérialisation de certains processus : recrutement,entretiens annuels,bulletin de paie…) permettant une diminution du temps consacré à la gestion et libérant ainsi du temps pour s’investir dans des projets et actions au plus près des équipes opérationnelles :  proactivité sur les démarches de formation,sur les reconversions et l’accompagnement des changements. Ces opportunités de modernisation par la digitalisation développent aussi très concrètement la culture numérique au sein de l’entreprise.

Télécharger le Livre Blanc

Évaluez l'article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 vote(s), 3,00/5)
Partagez l'article :

Commenter