recherche
Mobilité bancaire

Mobilité bancaire

Réussir le changement de domiciliation bancaire avec DOCAPOST

 

La Loi Macron sur la Mobilité Bancaire qui entrera en vigueur au 6 février 2017 impose aux établissements financiers le respect de nouvelles normes dans le processus de changement de domiciliation bancaire. Des procédures dont la mise en application dans votre établissement va nécessiter la formation de personnel dédié aux démarches et au suivi bancaire de vos nouveaux clients ainsi que la mise en place d’un back office complexe.

 

DOCAPOSTtiers de confiance partenaire des banques depuis plus de 30 ans (Traitement de chèque, back-officerelation clients...), vous propose d’effectuer, pour vous, les démarches auprès des différents organismes et de leurs clients et informe sur l’avancement de chaque dossier, statistiques à l’appui. Un argument de choix dans le recrutement de nouveaux clients quand on sait que la lourdeur des tâches administratives est le principal frein technique et psychologique à la mobilité bancaire pour les usagers.

3 %

des français seulement changent de banque chaque année. C’est trois fois moins que la moyenne européenne et cinq fois moins que la mobilité française en téléphonie ou en assurance. En cause, la lourdeur des procédures à assumer par le client, les frais bancaires et la crainte des erreurs (impayés, chèques refusés) et mauvaises transmissions d’informations de banque à banque. 

Source : Sources UFC Que Choisir 2015

Notre solution

 

En s’associant à StreamMind, éditeur du logiciel de référence pour le réseau SEPAmail, DOCAPOST complète son offre de mobilité bancaire et propose ainsi aux banques une solution garantissant le respect de la loi Macron dans les délais impartis.

 

A travers une solution de plateforme Saas, Docapost aide les banques à se conformer à cette loi qui donne le droit aux clients, contre simple signature, d’autoriser leur nouvelle banque à réaliser le transfert de tous les virements et prélèvements de l’ancien au nouveau compte. En parallèle, l’ancienne banque devra informer les clients qui l’ont quittée des chèques, virements ou prélèvements non-débités pendant les treize mois qui suivent la clôture du compte.

Avantages de notre solution : 

  • Solution du marché, éprouvée et rapidement opérationnelle, permettant une mise en conformité avec la loi Macron (respect du délai de 18 mois pour la mise en service effective février 2017)
  • Automatisation de la récupération des opérations de prélèvements / virements de la banque d'origine
  • Automatisation de la transmission des demandes de modifications de comptes vers les "Donneurs d'Ordres" via leur banque
  • Respect des délais réglementaires pour chaque étape
  • Développements limités

Blog - Actualités

Toute l'actualité

Bibliothèque de contenu